.

.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  #speech 2 : Chris Jericho vs CM Punk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 993
monnaie : 2065
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 21
Infos fermées
MessageSujet: #speech 2 : Chris Jericho vs CM Punk    Ven 27 Juil - 16:52

Bienvenue à tous, nous sommes à la New Japan Pro Wrestling ! Dans l'event du soir, les membres de CHAOS, Jado & Gedo viennent à l'instant de remporter une belle victoire par équipe. La soirée semblait arriver à son terme, sur cette célébration... mais, la foule s'embrase. Pourquoi ? Car 8 hommes font irruption dans l'arène : le clan Suzuki-Gun ! Le clan, mené par son leader Minoru Suzuki, fait irruption dans le ring et s'attaque à leurs ennemis. En effet, le clan CHAOS et le clan Suzuki-Gun sont deux clans ennemis, s'échangeant des attaques interposés depuis de longs mois. C'est une guerre qui dure depuis plusieurs mois et c'est une guerre qui ne semble pas prête de s'arrêter. Les deux membres du clan CHAOS, en infériorité numérique, subisse l'assaut violente de leurs ennemis. Des ennemis dont le leader du clan... n'est nul autre que l'absent du soir, Kazuchika Okada. Le clan CHAOS, qui n'a jamais été le dernier pour attaquer à plusieurs ses opposants, fait ici les frais de ses attaques. L'un après l'autre, Jado & Gedo sont portés par les autres membres, qui les offrent en pâture au leader, Minoru Suzuki qui portent à chacun d'eux son Gotch-Style Piledriver !



Le clan Suzuki-Gun vient d'envoyer un message au clan CHAOS, la guerre ne cessera pas. Ils quittent le ring, laissant Jado & Gedo inconscients hors du ring. Et alors que nous pensons que l'événement se terminait ici, quelque chose va venir interrompre ce moment de flottement. Les lumières s'éteignent... un theme se met en route... GLORIOUS ! Glorious Domination raisonne dans l'arène et à la surprise générale, Bobby Roode est présent ce soir à la New Japan Pro Wrestling ! C'est sa première apparition au Japon, sa première apparition à la New Japan, et la foule semble être au courant qu'il sera l'adversaire de l'héros local. Bien que, de toute manière, partout où il passe il déchaîne la haine et la jalousie des spectateurs. Après un instant, nous avons enfin la confirmation, il est là ! Vêtu d'un costume très chic, des chaussures qui le sont tout autant, une montre qui brille de mille feux. Il pénètre dans le ring, devant une foule naturellement hostile. Après quelques pas dans le ring pour prendre ses marques dans ce nouvel endroit, il s'arrête au centre du ring. Il jette un oeil à Jado & Gedo hors du ring, et d'un grand sourire provocateur, il prend la parole.

BOBBY ROODE. ✕ C'est donc ça, la New Japan. Non, ne voyez aucun lien entre ce qui vient de se passer et la présence de celui qui a remporté le premier Main Event de l'histoire d'Emerald, moi, Bobby Roode. I didn't join Suzuki-gun, I didn't join the New Japan. Et je ne la rejoindrai jamais. Ceci n'est qu'une visite de courtoisie, à mon futur invité... Kazuchika Okada.



BOBBY ROODE. ✕ C'est donc ici : le théâtre de Kazuchika Okada. Là où le prodige est né, là où le prodige a effectué ses premiers grands combats, là où le Rainmaker est né. C'est vraiment émouvant. Non, pour être honnête, je n'en n'ai rien à faire. Il mime de piétiner le ring, en rigolant, sous les huées. Kazuchika, je sais que tu me regardes, et si ce n'est pas le cas, crois-moi tu devrais. Tu sais, je vois d'un très bon œil notre future confrontation. Ce match est bon pour nous deux. A nouveau, Emerald Wrestling offre une grande affiche sur le papier. L'enfant terrible du Japon, l'Ace de la New Japan, the Rainmaker, Kazuchika Okada. Et en face, le vainqueur du premier Main Event de l'histoire d'Emerald Wrestling, celui qui est au jour d'aujourd'hui ce qu'il y a de mieux dans ce sport, the glorious, Bobby Roode. Qui n'a pas envie de voir ce match ? D'un point de vue business, ce match est déjà une réussite. C'est bon pour mon business, c'est bon pour le business de Daniel Bryan, et même si le résultat ne sera pas le bon pour toi, Kazuchika, ce match est également bon pour ton business. Car le temps d'un soir, tu partageras le ring avec Bobby Roode. Tu auras l'honneur d'être sur mon ring, l'honneur d'être dans le Main Event, l'honneur de perdre face à ce que Emerald Wrestling a de plus prestigieux. Et puis, je sais que tu aimes cela autant que moi... it's gonna make money.

Il sourit avant de semble t-il revenir sur ses propos, en levant la main, la foule le conspue et il reprend.

BOBBY ROODE. ✕ Je sais, Kazuchika, je sais. Tu aimes répéter que ce n'est pas une question d'argent. Tu le répètes, comme un accomplissement que tu vantes : la WWE n'a pas su t'avoir malgré ces millions. Applause for Kazuchika Okada ! La foule applaudit Okada, ne semblant pas voir l'ironie. Allons, cessez, cela est ridicule. Même si je dois reconnaître que tu as raison, Kazuchika. L'argent n'y est pour rien. Car même si la WWE pouvait acheter tes talents, même si il pouvait t'offrir le luxe des Etats Unis, il y a quelque chose qu'elle ne pouvait pas acheter... c'est ta peur. You are afraid, Kazuchika. Tu as eu peur de la WWE, tu as eu peur des Etats Unis, et une fois encore, tu as raison. Regardons les choses en face. Tu es une légende ici, à la New Japan. Tu es le meilleur talent, la star, et la liste des adjectifs te décrivant ici à la New Japan est encore longue. Tu es dans une zone de confort, tu es intouchable ici. Tu gagnes à la seconde où ta musique retentit car à la New Japan, les lutteurs ont peur de toi. Mais en venant ici, aux Etats Unis, tu mets en péril ton héritage Kazuchika. Car ici, personne ne te craint.



BOBBY ROODE. ✕ Tu sais que tu as tout à perdre en venant aux Etats Unis, en connaissant l'échec, et en dévoilant la vérité aux yeux de ton peuple. You are not a legend Kazuchika, you are a scam. Tu te caches ici et tu fuis la grande scène, tu préfères être un grand poisson dans un aquarium plutôt que de venir te mesurer à ce qu'il y a de mieux dans l'océan. Mais tu as eu raison, car dans l'océan, tu n'es pas un grand poisson. I hear you, but I tell you, New Japan isn't Glorious. Il n'y a rien de glorieux dans une fédération dont les grandes stars n'en n'ont jamais été en dehors de ce continent. Et c'est bien pour cela que je ne te crains pas, Kazuchika. You are the best wrestler in New Japan Pro Wrestling, maybe. But monday, you face the best wrestler... in Pro Wrestling. Period.

La foule scande le nom de la fédération, ce qui ne manque pas de faire avoir ce sourire moqueur au coin des lèvres à l'homme au centre du ring, Bobby Roode.

BOBBY ROODE. ✕ You never choose the New Japan. Ce n'est pas par volonté que tu prolonges éternellement à la New Japan, c'est par obligation Kazuchika. Tu es ici car tu ne peux pas être ailleurs, tu es ici car dans la grande ligue, tout a toujours été trop grand pour toi. I'm too good for you. I'm too glorious for you. Car je le sais, tu le sais, ce n'est pas la première fois que la New Japan te fait voyager aux Etats Unis pour y représenter ses intérêts. Et Bobby Roode est au grand regret de leur annoncer que malheureusement pour eux, ce ne sera pas la première fois qu'ils apprendront que Kazuchika Okada a connu l'échec aux Etats Unis. Car l'échec est un euphémisme pour parler de ton voyage aux Etats Unis. I guess you know the TNA, right ?

La foule ne répond à sa question que par un puissant chant pour montrer son mécontentement vis-à-vis des propos tenus, et naturellement, ils ne répondent absolument pas à la question.

BOBBY ROODE. ✕ You stupid Japanese. My time in TNA was successful, was Glorious. La TNA n'oubliera jamais Bobby Roode car la TNA n'oubliera jamais que le départ de Bobby Roode a plongé la fédération dans une crise profonde. Cependant, Kazuchika, penses-tu que la TNA se souviendra de toi ? Il amène sa main à son menton, comme si il se questionnait, puis il rigole. Oh come on, la TNA se souviendra de Kazuchika Okada comme la plus grande arnaque de son histoire. Tu n'étais pas dans les grands matchs, et à vrai dire, tu n'étais pas dans les petits matchs non plus. Tu luttais lorsque la caméra ne tournait pas, et plus lamentable encore, tu ne gagnais pas Kazuchika. Tu perdais. Tu perdais, encore et encore, et tu as décidée de revenir à la New Japan pour retrouver cette zone de confort qui était la tienne. Ceci explique ta peur, Kazuchika. Les Etats-Unis sont un traumatisme pour toi. La New Japan n'a jamais été ta maison, la New Japan a toujours été ton refuge. Tu n'honores pas la New Japan, tu la déshonores, constamment. Doit-on considérer cela comme une infraction à ton... code de l'honneur ?



BOBBY ROODE. ✕ Je t'ai écouté, Kazuchika. Et cela m'amène à l'une des autres raisons qui m'amènent ici. Regardons autour de moi, et non, je ne parle pas de ces stupides fans scandant le nom de celui qui perdra ce lundi. Je te parle de ces hommes, inconscients hors du ring... Jado et Gedo. Tu les connais, pas vrai ? Allons, bien sûr que tu les connais, ce sont tes soldats ! CHAOS, ce clan, multipliant les attaques en groupe, les coups bas... c'est le tien, Kazuchika. Tu as critiqué Tommaso Ciampa, usant des proverbes des plus beaux proverbes de ton stupide pays, mais au final, tu es bien moins respectable qu'il ne l'est. Un proverbe japonais dit : qui parle bien, n'agit pas bien. Toi qui aime manipuler les proverbes à ta guise, que penses-tu de celui-ci ? Pour ma part, je trouve qu'il décrit parfaitement l'homme que tu es. Tu parles de belles et nobles valeurs pour au final n'en appliquer aucune à ta propre personne. Tu parles d'honneur pour en réalité n'offrir que du déshonneur. La réalité, Kazuchika, c'est que tu ne respectes aucun code si ce n'est celui de la peur. Like I always said, lie isn't Glorious. Tu diriges un groupe dont les valeurs sont à l'opposé de celle que tu prétends défendre. Tu es un lâche, tu es un escroc, tu es une farce Kazuchika. Au Japon, la mort elle-même ne saurait-être plus cruelle que la déshonneur... c'est pourquoi ce lundi, c'est la fin pour toi. And it's gonna be a real.. CHAOS.. in New Japan.

Ce jeu de mot sur le nom du clan et le mot chaos ne semble faire rire que Bobby Roode, la foule répond en scandant le nom de son futur adversaire, Kazuchika Okada. Bobby Roode conserve sa sérénité et demande à la foule de se taire, d'un geste du doigt, qui a l'effet l'inverse.

BOBBY ROODE. ✕ Il y a peu de temps de cela, j'ai connu l'un de tes amis Kazuchika, l'un de vos amis. Il était comme toi lorsque tu as tenté le grand saut vers les Etats Unis il y a des années de ça, il était comme toi aujourd'hui, il était envieux de s'imposer dans la grande ligue : Les Etats-Unis. Il voulait connaître là-bas le même succès qu'il a eu ici, à la New Japan. Et tu veux savoir Kazuchika... il a presque réussi ! Il pensait avoir fait le plus dur lorsqu'il a battu Samoa Joe, devenant NXT Champion. Il vivait un parfait conte de fée, il divertissait la foule, il remportait des matchs, the king of Strong Style they say ! Mais, car il y a un mais, il y a une personne qui a détruit les espoirs de ce pauvre homme. Et l'homme qui a détruit les espoirs de cet homme... est juste devant vous.

Il rigole, non seulement car il trouve cela très drôle, mais car la réaction hostile du public ne fait que renforcer le plaisir qu'il prend à voir la haine sur les visages des fans.

BOBBY ROODE. ✕ Je l'ai blessé, je l'ai battu, j'ai fait de son voyage à NXT un échec. Et ce qu'il n'oubliera jamais, c'est que l'homme qui a mis fin à sa belle histoire, c'est Bobby Roode. Et ce lundi Kazuchika, tu vas recevoir le même accueil que ton compatriote. Tu vas toi aussi faire la connaissance de ce que les Etats Unis ont de plus glorieux, Bobby Roode, again. Et lorsque tu comprendras que tu n'as pas ce qu'il faut pour être l'Ace d'Emerald Wrestling, tu reviendras ici. Dans ta zone de confort, avec tes hommes de main, tentant de croire que tu es plus grand que la lutte elle-même. Alors que tu ne vaux rien Kazuchika, absolument rien. D'ailleurs, je n'ai pas présenté l'homme dont je parlais. Il est célèbre ici, puisque comme toi Kazuchika, c'est le seul endroit où il a connu le succès. Vous le connaissez sous le nom de... Shinsuke Nakamura.



BOBBY ROODE. ✕ Je vois que vous le connaissez. Et toi aussi, tu le connais Kazuchika, comment pourrais-tu ne pas le connaître ? Il a ce rictus, arrogant, et reprend. C'était ton boss. Avant que CHAOS ne soit ton clan, c'était le sien. Et l'unique raison pour laquelle tu es aujourd'hui le leader de ce groupe c'est car il l'a abandonné pour venir aux Etats Unis. Tout comme aujourd'hui, tu mets de côté ce groupe pour venir seul aux Etats Unis. En réalité, tu es exactement la même personne que Shinsuke Nakamura. Tu veux plus que ce que tu as, et comme lui, tu comprendras que tu n'es pas à la hauteur de ta réputation. Tu es comme lui, sauf que toi, tu es moins bon qu'il ne l'est. Il n'est peut-être pas au niveau de Bobby Roode, cela est certain. Mais... qui l'est ? Lui rigole, la foule scande le nom d'Okada. Tu te rappelles Kazuchika, lorsque tu as essayé de lui prendre la place de chef du clan CHAOS, tu l'as affronté... et il t'a battu. Et si tu as aujourd'hui ce que tu as, c'est car Nakamura a fuit. Tout comme tu devrais fuir, Kazuchika. Because in USA, you are not glorious ! Et honnêtement, aucun Japonais n'a jamais été glorieux aux Etats Unis. La New Japan n'est pas synonyme de talent, la New Japan n'est pas un vivier glorieux, il n'y a rien qui motive une signature à la New Japan si ce n'est l'échec.

« New Japan ! New Japan ! ≫

BOBBY ROODE. ✕ Isn't Glorious for you, I know. Ce n'est ni glorieux pour vous ni glorieux pour les lutteurs venant ici afin de connaître la gloire. Et si vous êtes ici, c'est sans doute car vous n'avez pas les moyens de traverser l'océan afin de vous payer le luxe de découvrir ce que signifie le haut niveau. Japan isn't a Glorious Place. Les uniques lutteurs de ce pays ayant œuvré dans les plus grandes compagnies américaines ne l'ont fait uniquement que pour des rôles de faire-valoir. Ils n'étaient rien. Et c'est ce que les Japonais sont, c'est ce que le Japon est, c'est ce que chacun d'entre vous êtes. Kazuchika Okada, Shinsuke Nakamura, Hideo Hitami, ou celui que vous aimez appeler le 100 Nen ni 1-ri no Itsuzai, Hiroshi Tanahashi ! Vous avez tous essayé, Kazuchika, et vous avez tous échoué. Vous êtes incapable de réussir là où les meilleurs sont pour la simple et bonne raison que vous n'êtes pas les meilleurs, Kazuchika.



BOBBY ROODE. ✕ Si vous échouez aux Etats Unis, allez au Japon. Si vous êtes au Japon, vous venez aux Etats Unis, et vous repartez très vite au Japon. Cela n'est pas une théorie, ce sont des faits. Le Japon est la terre d'accueil pour des lutteurs ne connaissant pas le succès dans la grande ligue, les Etats-Unis. Et je sais, je sais ce que tu vas me dire Kazuchika, ce que tu vas dire pour masquer tes peurs : tu vas critiquer NXT. Ce que tu aimes faire, ce que mes adversaires aiment faire, car cela leur donne le sentiment qu'ils ont une chance de me battre. Car cela te persuade du fait que c'est la raison pour laquelle tu n'y étais pas. Mais, tu sais que NXT est l'endroit où il fallait être. Et si tu n'y étais pas, c'est uniquement car c'est ta peur qui t'empêchait de fair ce grand saut. Tu avais peur, Kazuchika. Mais tu refuseras d'accepter cette idée, tu te réfugieras derrière des idées faciles, car tout est bon pour te donner des chances d'y croire lundi. Mais hélas, tu peux y croire aussi fort que tu pourras, cela ne deviendra pas réel. Rien ne pourra t'empêcher de croire, et c'est tout ce qu'il te reste Kazuchika... y croire. Rien n'a empêché Chris Jericho, multiple fois champion du monde d'y croire, et ça ne l'a pas empêché également d'échouer dans le premier Main Event de l'histoire. Tout comme cela ne t'empêchera pas d'échouer à ton tour, dans ton premier main event aux Etats Unis.

Bobby Roode fait quelques tours dans le ring, avant de revenir au centre du ring, mimant la surprise et l'interrogation.

BOBBY ROODE. ✕ De plus, connais-tu si peu ton ami, ou ancien ami, Shinsuke Nakamura ? A 37 ans, il a abandonné tout ce qu'il a fait ici pour rejoindre NXT. Il a abandonné la New Japan, il a abandonné CHAOS, il a tout abandonné. Il a abandonné le Japon pour rejoindre les Etats Unis, pour rejoindre NXT. Car il le sait, NXT is bigger than New Japan. Il sait que si il veut devenir quelqu'un, si il veut accéder au niveau supérieur, il doit le faire à NXT. On peut lui reprocher son échec, mais ce qu'on peut lui créditer, c'est le courage que tu n'as pas Kazuchika. Tout comme un autre de tes semblables, Hideo Itami. La vérité Kazuchika, c'est qu'ils sont plus courageux que toi bien que tu sois plus intelligent qu'ils ne le sont. Eux veulent espérer accéder aux Etats Unis et y connaître la gloire, toi, tu sais que tu n'es pas assez fort alors tu t'enfermes à la New Japan. Là où tu es l'abris de l'échec, là, où tu es à l'abris... de Bobby Roode.

« Okada ! Okada ! ≫

BOBBY ROODE. ✕ La vérité est parfois cruelle à entendre. Elle l'est pour vous, pour chacun des lutteurs ici, mais par dessus tout pour mon adversaire de ce lundi, toi, Kazuchika. Je suis au milieu du ring de la fédération où tu as connu les accomplissements majeurs de ta carrière. Ici même, dans cette sous-fédération. Je sais ce que les spécialistes en diront, je sais ce que la planète internet dira, mais la réalité n'est pas ce que certaines personnes veulent laisser croire. Si la New Japan était une grande fédération, elle compterait Bobby Roode parmi les siens. Mais la New Japan ne comptera jamais Bobby Roode dans ses rangs car Bobby Roode fait partie de l'élite de ce sport. Je suis la définition du niveau supérieur, je suis la définition du niveau suprême, je suis le vrai 100 Nen ni 1-ri no Itsuzai !



BOBBY ROODE. ✕ Je représente en tant que lutteur ce que la New Japan ne représentera jamais en tant que fédération. Ce que Kazuchika Okada peut rêver d'être. Il vantera ses acquis ici, au Japon, car il ne pourra jamais rien vanter de glorieux aux Etats-Unis. C'est vrai Kazuchika, tu as eu du succès ici, mais qui n'en n'a pas eu ? Vous savez, j'ai brièvement côtoyé un homme que vous connaissez tous, Montel Vontavious Porter. Il y a quelques années, il est venu quelques temps à Orlando, voulant faire sa loi sur les terres de Bobby Roode, mais il n'a pas foulé les rings d'Orlando très longtemps. Il pensait être au Japon, il n'y était pas, il était chez Bobby Roode. Cependant, il fut davantage connu pour son passé du côté de Stamford. A la WWE, MVP a écrit son nom dans le livre des records. Durant 5 mois... 5 longs mois, il a été incapable de remporter le moindre match. Des défaites à répétition, des humiliations à répétition, MVP comprenait que sa place n'était plus sur ce circuit. Dès lors qu'il fut libéré de son contrat, devinez où est-ce que MVP a décidé de rebondir ? New Japan Pro Wrestling. Et alors qu'il était le lutteur le moins en vue, le lutteur le moins glorieux des Etats-Unis, MVP est devenu le premier IWGP Intercontinental Champion de la New Japan. Il est passé de risée des Etats-Unis à fierté ici au Japon. Cela traduit l'écart entre ces deux ligues mais par dessus tout l'écart entre toi et moi, Kazuchika. Nous ne sommes pas au même niveau. Nous ne boxons pas dans la même ligue. Ton palmarès est inexistant aux Etats Unis, tout comme tes chances de me battre ce lundi.

Pour ceux qui sont fatigués de trouver une traduction, 100 Nen ni 1-ri no Itsuzai signifie "le talent que l'on ne retrouve qu'un fois tous les cent ans". Vous imaginez bien les réactions dans la salle, la foule hait Bobby Roode plus que jamais, à son plus grand bonheur.

BOBBY ROODE. ✕ Ce n'est pas un hasard si tu es ici, Kazuchika. Les faibles sont à l'aise là où d'autres faibles les attendent. Yes, people, vous pouvez réagir de la manière dont vous voulez, vos insultes et vos cris ne masqueront pas ces vérités. Nobody here is on Bobby Roode's level. Il n'existe aucun lutteur dans ce pays, même dans sa plus grande forme, pouvant rivaliser avec Glorious Bobby Roode. Et tu n'es pas une exception, Kazuchika, tu es dans la lignée de tes pairs. Shinsuke Nakamura, Hideo Itami, tu es comme eux. Tu vas heurter quelque chose de trop fort pour toi, trop fort pour vous, tu vas affronter Bobby Roode. Et tu ne vas pas me battre, tout comme Shinsuke Nakamura ne l'a pas fait. Tout comme Hideo Itami ne l'a pas fait. Tout comme Hiroshi Tanahashi ne pourrait pas me battre. I'm too glorious for New Japan, I'm too glorious for you, Kazuchika.



BOBBY ROODE. ✕ And if he was alive, even Mitsuharu Misawa could not beat me.

Cette phrase, ce manque de respect ultime, pousse à bout certains fans. L'atmosphère devient électrique. Des fans lancent quelques objets au pied du ring, des gobelets, et autres projectiles. Certains veulent forcer le passage de la sécurité pour entrer sur le ring et s'attaquer à Bobby Roode. Manquer de respect à la légende Mitsuharu Misawa, décédé sur les rings, ne passe pas. Bobby Roode rigole et quitte le ring, bien qu'il soit escorté pour sa sortie. La sécurité reste professionnelle et reste autour du Glorious, pour empêcher les fans de le toucher par les jets de projectiles. Les choses dégénèrent, Bobby Roode quitte l'arène, la foule est déchaînée et la caméra se coupe. La suite, c'est Emerald Wrestling #2 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shotreigns.forumactif.com
 
#speech 2 : Chris Jericho vs CM Punk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Main Event : CM Punk Vs Chris Jericho
» Chris Jericho & Ted DiBiase Vs The Rock & CM Punk
» The Miz Vs Batista Vs Chris Jericho
» Segment Chris Jericho
» MAIN EVENT - Shawn Michaels vs Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
. :: Empire State Wrestling-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: